En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Découvrez, visionnez, réservez ! Aujourd'hui un des meilleurs romans étrangers de la rentrée littéraire, la très drôle série animée De Gaulle à la plage, un très joli album et un roman jeunesse au temps des années folles

 nickel boysNickel boys

Colson Whitehead
2020

De nos jours, des fouilles sont effectuées sur le terrain de la sinistre Nickel House, une maison de correction qui pendant plus d’un siècle d’existence a fait l’objet de rapports et rumeurs de maltraitances, traitements indignes et morts suspectes de ses pensionnaires.

Dans les années 1960, Elwood Curtis est un lycéen exemplaire de 17 ans. Jeune homme noir politisé, sensible aux injustices et souhaitant échapper au destin tout tracé des Noirs, semble bien parti pour réaliser ses rêves. Ses excellentes notes lui ont permis de décrocher le droit de suivre un cursus universitaire qui pourrait lui permettre d’avoir accès à une bourse. En se rendant au campus, il est pris en stop dans la mauvaise voiture, et est envoyé en maison de correction après une parodie de procès. Elwood découvre le milieu des maisons de correction, où les noirs sont séparés des blancs et soumis à un régime autoritaire qui ne leur laisse presque aucun espoir.

Malgré la dureté des propos, l’écriture de ce roman lui confère une lecture facile et agréable, sans aucune concession sur le fond, jusqu’au twist final. C’est d’autant plus surprenant que le roman se base sur des faits réels : l’auteur s’est inspiré de la maison de correction Dozier school, tristement célèbre aux Etats-Unis : pour ceux qui lisent l'anglais vous pouvez en savoir plus ici. Avec ce roman, Colson Whitehead gagne ici son deuxième prix Pulitzer après Underground Railroad, publié il y a 3 ans, fait rarissime dans l’univers des fictions.

Ce roman fait partie des collections de la médiathèque de Foix : vous pouvez le réserver ici

Conseillé par Florence

De Gaulle à la plage
La série animée de Philippe Roland

 

En cette période de commémoration des 50 ans de la mort du général de Gaulle, Arte nous propose de découvrir la série animée De Gaulle à la plage, tirée de la bande dessinée éponyme de Jean-Yves Ferri.

En 1958, alors que la France traverse une crise grave, Charles de Gaulle prend des vacances au bord de la mer.

De courts épisodes plein d’humour et de poésie fidèles à l’esprit de Jean-Yves Ferri.

retrouvez toute la série ici :

https://vod.mediatheque-numerique.com/films/de-gaulle-a-la-plage-de-philippe-roland-2019

conseillé par Nathalie C.

Un the a l eau de parapluie

Un thé à l’eau de parapluie 
Karen Hottois
Seuil jeunesse, 2020
Album à partir de 4 ans.

A l’arrivée de l’automne, Elmo regarde la pluie tomber dehors en pensant avec tristesse à l’été qui est parti. Pour se remonter le moral, il va se préparer du thé à l’eau de parapluie qui lui évoque les beaux souvenirs estivaux.

Très bel album aux couleurs chaudes qui nous plonge avec beaucoup de justesse et de poésie dans une ambiance automnale dont notre ami blaireau va vite profite malgré tout.

A déguster au coin du feu avec une bonne tasse de thé… à l’eau de parapluie !

Cet album fait partie des collections de la médiathèque de Foix : vous pouvez le réserver ici

Conseillé par Nathalie C.

leplusbelhoteldumonde

Le palace de Rose et Suzon. 1, Le plus bel hôtel du monde
Gwenaëlle Barussaud et Lucie Durbiano.
Rageot, 2019
Roman à partir de 9 ans.

En 1926, à Paris, Suzon, 11 ans, est une toute nouvelle femme de chambre au plus bel hôtel du monde, le Ritz. Sous les ordres de Mme Lebrac, gouvernante, Suzon se doit de servir, et même de devancer, les moindres désirs des riches clients de l’hôtel, même en pleine nuit lorsqu’un mystérieux client lui demande des crêpes Suzette ! Suzon se dirige alors vers les cuisines dont l’entrée lui est normalement interdite. Quelle surprise de découvrir une jeune fille afférée aux fourneaux…

Une très belle histoire pleine de fantaisie qui nous fait revivre le Paris des années Folles et nous raconte une jolie amitié. Les illustrations de Lucie Durbiano mettent en image avec beaucoup de fraîcheur et de spontanéité cette époque.

Le deuxième tome Un mariage extraordinaire est disponible à la médiathèque.

vous pouvez réserver le 1 ici

vous pouvez réserver le 2 ici

Conseillé par Nathalie C.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir